Evénements

20.11.2017 10:09:00

Appréciation de l'extérieur des étalons 2018

Appréciation de l'extérieur des étalons 2018 Kannan L, définitivement approuvé en 2017 L’appréciation de l’extérieur pour les étalons se déroulera au CEN de Berne, le samedi 13 janvier 2018. Le délai d'inscription est fixé au mercredi 13 décembre ...

Lire la suite »

Réaction de CHEVAL SUISSE à l’article paru dans le Cavalier Romand

logo

Le comité de CHEVAL SUISSE (CHS) a été fort surpris des propos de M. Michel DAHN, président de la FECH, et publiés par le Cavalier Romand n°1134 –mars 2016.

En effet, les affirmations de M. Dahn ne correspondent pas à la réalité. Elles montrent une fois de plus combien il est difficile d'engager une discussion constructive avec un partenaire qui n'a jamais admis les nouveaux besoins des éleveurs.

 

Le bilan – positif pour le sport.

En 2014, CHS et la FECH ont convenu de créer des groupes de travail pour examiner les points communs et les différences  entre les deux fédérations, dans le but de faire des propositions de rapprochement dans les domaines de l'élevage et en particulier de l'estimation des valeurs d'élevage. CHS a  envoyé ses statuts et  ses règlements à la FECH en proposant de discuter aussi d'une option « Nouvelle Fédération d'élevage ». CHS  attend toujours une première réaction !

Le sport (jeunes chevaux)  a bénéficié de  la seule collaboration constructive à ce jour, grâce à la FSSE (Fédération Suisse des sports équestres) qui administre maintenant toutes les épreuves "Jeunes chevaux –promotions".

CHS salue la reprise de l'organisation de ces épreuves "Jeunes Chevaux – promotions" par la FSSE, épreuves qui sont désormais  ouvertes à tous les chevaux. C'est en fait la solution que CHS appliquait depuis sa fondation, tous les jeunes chevaux, sans distinction d'origine, ayant toujours pu participer à la finale de Chevenez. La FECH n'accepte pas les chevaux « étrangers »à ses finales d'Avenches. Ceci est un point qui fait partie des "broutilles" dont parle M. Dahn et qui divise encore la FECH et CHS.

L'élevage suisse dans le continent européen: de la qualité pour survivre !

Force est  d'admettre que l'élevage de chevaux de sports demi sang est désormais au moins européen. L'élevage suisse de chevaux de sport n'est qu'un petit acteur dans ce monde qui doit, pour survivre, être capable de s'y confronter et s'y mesurer.

L'élevage de chevaux de sports suisse ne se caractérise en aucun cas par une "race demi sang suisse", mais bien par le savoir faire et les compétences de ses éleveurs, à démontrer par des garanties de qualité et des résultats.

Ces garanties de qualité s'obtiennent grâce à un programme d'élevage rigoureux, défini  chez CHS en 3 points depuis sa création:

- performances
- extérieurs
- santé

CHS apprécie que la FECH ait instauré un label santé pour ses juments, démarche qui va dans le bon sens, sauf qu'à l'évidence et contrairement à ce qu'affirme M. Dahn, la FECH n'est pas la première fédération d'élevage à instaurer un label santé pour les juments !

Les subsides de la Confédération à l'Elevage

Dans son interview, M. Dahn accuse CHS d'avoir été responsable de la suppression des subsides de la Confédération pour les épreuves de performance.

Quel honneur de prêter ainsi tant de pouvoir à CHS auprès de la Confédération. Dans ce domaine, CHS respecte les bases légales existantes, ce qui a d'ailleurs été confirmé par les contrôles de l'OFAG. M. Dahn a-t-il pensé que ces subsides étaient uniquement réservés à la FECH ? Il n'ignore pourtant pas que l'OFAG est responsable de l'établissement et de l'application des règlements en matière de subventions à l'élevage, qui sont attribuées à toutes les organisations qui satisfont aux règlements de l'OFAG.

Les coupes budgétaires qui ont conduit à la suppression des aides aux épreuves de performances sont finalement de la responsabilité du Parlement. Nous regrettons ici, comme la FECH la suppression de telles aides destinées aux calculs des valeurs d'élevage, calculs coûteux qui sont précisément imposés par la Confédération et à la charge des fédérations d'élevage, donc des éleveurs.

A noter également que si la FECH a "perdu" environ 500 inscriptions de poulains, CHS n'y est pas pour beaucoup, en enregistrant 127 poulains en 2015.

Les Finales – Championnat suisse des jeunes chevaux.

CHS apprécie que la FECH ait admis depuis deux ans la participation des chevaux CHS aux finales d'Avenches, moyennant un sponsoring  de CHS de 5000.--  (contre 2000.—pour la participation des chevaux FECH aux finales de Chevenez). Cet accord a été obtenu en à l'initiative de CHS, qui remercie la FECH de l'avoir accepté. Cependant, les éleveurs suisses subissent malheureusement l'absence d'adaptation de la FECH sur les dates des finales d'Avenches, concordant pour la 2ème année consécutive avec les championnats du monde des jeunes chevaux à Lanaken (BE) et les championnats suisses Elite à Sion, privant ainsi les jeunes chevaux des meilleurs cavaliers.

CHEVAL SUISSE au service de l'éleveur suisse de cheval de sport aux meilleures conditions

CHS, qui fait partie de la WBFSH (fédération mondiale des studbook des chevaux de sport), reste la fédération d'élevage la plus économique pour les éleveurs et est entièrement à leur service. Selon ses résultats, CHS ristourne à ses éleveurs des montants significatifs. A titre d'exemple, en 2014 et en 2015, l'établissement du passeport des poulains ne leur a coûté que les frais du test ADN (CHF 50.--).

Quel avenir pour CHS et la FECH ?

En conclusion, CHS regrette vivement le changement de ton de M. Dahn et la révision de ses visions constructives pour son prochain mandat, ainsi que la focalisation de son discours sur des personnes, plutôt que sur des objectifs.

CHEVAL SUISSE est ouverte et attend  la FECH, et/ ou tout autre interlocuteur concerné, pour entreprendre des discussions pouvant aller dans le sens du remplacement des deux fédérations par une fédération unique (ce qui a déjà été proposé par CHS à la FECH), ou, pourquoi pas,  par la création d'un secteur "élevage" au sein de la FSSE.

 

Le comité CHEVAL SUISSE

Mars 2016

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.